LA RAGE

Ajouter à ma Checklist Print Email

La rage est une infection virale qui est fatale dès que les symptômes apparaissent. Elle se propage presque toujours par la morsure d’un animal contaminé.

Et ensuite ?

Quels sont mes risques ?

La rage est présente partout dans le monde, le seul continent exempt de rage est l’Antarctique.

La rage est présente presque partout dans le monde. Vous pouvez être contaminé(e) si vous êtes mordu(e), griffé(e) ou léché(e) sur une peau non intacte. Les chiens, mais aussi les chauves-souris, les chats et beaucoup d’autres animaux peuvent transmettre la rage. Si vous êtes mordu(e), griffé(e) ou léché(e), il convient de prendre contact avec l’hôpital ou la centrale d’alarme médicale. Ils savent si des anticorps et/ou vaccins sont disponibles sur place pour vous traiter et où vous devez éventuellement vous rendre. Vous devez recevoir un traitement le plus rapidement possible. Si vous allez dans une région où la rage est présente, vous courez un risque si vous êtes en contact avec un animal contaminé.
Bien avant le départ, consultez donc votre médecin généraliste ou la clinique du voyage pour savoir si vous risquez de contracter la rage et comment vous pouvez vous protéger.
Il existe un vaccin contre la rage. Ce vaccin est conseillé si :

  • vous voyagez dans une région où vous n’aurez pas facilement accès à des installations médicales ou à des soins médicaux d’urgence de qualité, pour le cas où vous seriez en contact avec le virus (généralement après la morsure d’un animal contaminé)
  • vous voyagez avec de jeunes enfants et séjournez dans votre famille ou chez des amis sur place.
  • vous voyagez souvent dans des régions à risque ou vous y restez assez longtemps (par exemple plus d’un mois)
  • vous pratiquez des activités, telles que faire du vélo ou de la course à pied, pouvant attirer des animaux
  • vous travaillez avec des animaux

Une vaccination contre la rage doit être complétée avant le départ et comme plusieurs doses sont nécessaires, il faut s'y prendre à temps

Comment puis-je contracter la rage ?

Tout mammifère peut propager le virus de la rage, tant les animaux sauvages que les animaux domestiques. Le virus de la rage est présent dans la salive de l’animal contaminé.
Vous risquez de contracter la rage si un animal contaminé :

  • vous mord
  • lèche des plaies ouvertes sur la peau (p. ex. des coupures ou des blessures)
  • vous crache au visage, dans les yeux ou la bouche

Faites attention aux animaux qui ont l’air malade ou inhabituellement dociles, car cela peut indiquer qu’ils sont contaminés par la rage.

La plupart des cas de décès par la rage sont dus à une morsure de chien. Mais d’autres mammifères tels que les chauves-souris, les singes, mangoustes, chacals, renards, coyotes, putois et ratons-laveurs propagent le virus également.

Quels sont les symptômes ?

  • Fièvre
  • Maux de tête
  • Fatigue extrême
  • Douleurs musculaires
  • Uune sensation d’engourdissement ou de picotements là où vous avez été mordu(e) ou griffé(e)

Si le virus se propage dans votre corps, la rage « furiosa » ou la rage « paralytica » se développe ; la rage furiosa est plus fréquente.
La rage débute par des symptômes non spécifiques tels que fièvre, perte d’appétit, nausées, vomissements et maux de tête. La blessure peut démanger et être douloureuse. En cas de rage furiosa, vous pouvez ensuite avoir des crampes, une raideur de la nuque, de l’hyperactivité et des convulsions ; en cas de rage paralytica, une paralysie. Environ la moitié des personnes ont des spasmes des muscles de la déglutition et du cou et/ou des muscles respiratoires lorsqu’ils voient des liquides ou lors d’un déplacement d’air. De la mousse se forme sur la bouche en raison d’une augmentation de la production de salive. Un coma entraînant la mort apparaît à un stade ultérieur.

La rage peut-elle être traitée ?

Il n’existe pas de traitement efficace pour la rage ; si les symptômes apparaissent, elle est fatale.
Si vous pensez avoir été contaminé(e) par le virus de la rage, il est capital de recevoir des soins médicaux rapidement car il s’agit d’une urgence médicale. Que vous ayez ou non été entièrement vacciné(e) avant votre voyage, vous devrez recevoir plusieurs doses de vaccin si vous avez (peut-être) été exposé(e) au virus.
Le médecin décidera en outre si vous devez aussi recevoir une injection d’anticorps (« immunoglobulines ») contre la rage. Il s’agit d’un produit sanguin qui protège immédiatement contre la maladie, mais pendant peu de temps. Ce sont les vaccins que vous avez déjà reçus qui détermineront si vous devez recevoir cette injection.

Comment puis-je éviter de contracter la rage ?

Le plus important est que vous ne soyez pas mordu(e), griffé(e) ou léché(e) par des animaux pendant votre voyage.
Par ailleurs, il existe un vaccin contre la rage. Bien avant le départ, consultez votre médecin généraliste ou la clinique du voyage afin de savoir si vous devez être vacciné(e) contre la rage.
Si vous pensez avoir été en contact avec le virus de la rage, il est capital que vous receviez rapidement des soins médicaux.
Consultez la page consacrée aux morsures d’animaux, afin de pouvoir mieux vous protéger contre la rage.
Consultez le planificateur de voyage. Ce planificateur de voyage vous aidera à rassembler toutes les informations exactes nécessaires en vue de votre voyage ; vous pouvez les imprimer, les conserver et les emporter à la consultation pour voyageurs.

Bien avant le départ, consultez votre médecin généraliste ou la clinique du voyage afin de savoir si vous courez un risque de contracter la rage et comment vous protéger.

Date de validation : 14 Juin 2018
SABE.MIS.18.06.0292i