HYGIÈNE RELATIVE AUX ALIMENTS ET À L’EAU

Add to my Report Print Email

Quelques astuces simples pour éviter la diarrhée du voyageur et limiter le risque de maladie grave telle que l’hépatite A, le typhus ou même, dans de rares cas, le choléra.

Si les voyageurs ne sont pas prudents, il peut arriver qu’ils mangent ou boivent involontairement des aliments ou de l’eau contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites, notamment dans des pays où les normes d’hygiène sont basses.
Cela entraîne souvent des problèmes de diarrhée. Personne ne souhaite gâcher son voyage de ce fait, mais la diarrhée est la maladie la plus fréquente chez les voyageurs : chaque année, environ 40 % des voyageurs ont la diarrhée.
Si vous mangez ou buvez des aliments ou de l’eau contaminés, vous ne risquez pas uniquement d’attraper la diarrhée du voyageur. Il y a aussi un risque de maladie grave telle que l’hépatite A, la polio ou la fièvre typhoïde, voire même, dans quelques cas exceptionnels, le choléra.
Pendant votre voyage, prenez donc quelques mesures de précaution simples en ce qui concerne l’hygiène des aliments et de l’eau afin de réduire le risque de contamination.

Conseils relatifs à l’alimentation à l’étranger

Tout d’abord : lavez-vous les mains!

  • Lavez-vous toujours soigneusement les mains après avoir été aux toilettes, après avoir changé des couches et avoir été en contact avec des animaux ou des personnes malades, et surtout avant de préparer ou de manger des aliments
  • Utilisez des lingettes humides ou du gel désinfectant s’il n’est pas possible de se laver correctement les mains dans les environs
  • Veillez à utiliser des assiettes, des tasses et des ustensiles de cuisine propres – n’ayez pas peur d’utiliser des lingettes à l’alcool pour les nettoyer si nécessaire.

Soyez attentifs aux endroits où vous achetez à manger

  • Si vous mangez à des échoppes de rue, choisissez des aliments qui viennent d’être préparés en votre présence, qui sont bien cuits et servis chauds
  • De préférence, ne mangez pas de plats à emporter car vous ne savez pas comment ils ont été préparés
  • Évitez de manger des aliments partagés par plusieurs personnes, tels que des buffets
  • Ne mangez rien qui n’ait pas été conservé au réfrigérateur, surtout à température ambiante, car ces aliments pourraient être gâtés et avoir été contaminés par des mouches et des insectes
  • Ne partez pas du principe que les aliments servis dans les hôtels ou restaurants chers sont sans risque ; ils peuvent aussi être contaminés si le personnel ne suit pas de bonnes règles d’hygiène

Évitez de prendre des risques en mangeant

  • Ne mangez pas de légumes non cuits, des salades notamment
  • Ne mangez pas de fruits crus, sauf si vous les lavez et les pelez/épluchez vous-même, car des mouches et des insectes peuvent contaminer la peau
  • Ne mangez pas de viande crue ou peu cuite. Vérifiez si elle a été préparée récemment, si elle est bien cuite et servie chaude
  • Souvent, les fromages, glaces et autres produits laitiers sont préparés avec du lait non pasteurisé. En cas de doute, n’achetez ces produits que dans de grands magasins renommés où leur qualité peut généralement être garantie
  • De préférence, ne mangez pas de poisson ni de fruits de mer, surtout s’ils sont crus, car ils pourraient provenir d’eau contaminée

Conseils relatifs à l’eau

Dans de nombreux pays, l’eau du robinet n’est pas toujours sûre. En cas de doute :

  • n’utilisez pas l’eau du robinet pour boire ou vous laver les dents
  • ne mettez pas de glaçons dans vos boissons
  • ne mangez pas de glace pilée ou de glace non emballée

Utilisez de l’eau propre

Au lieu d’utiliser de l’eau du robinet, choisissez l’une des options suivantes :

  • utilisez de l’eau en bouteille, mais vérifiez bien si elle n’a pas été ouverte
  • purifiez l’eau du robinet en la faisant bouillir au moins une minute et, à plus de 4 000 mètres, deux minutes
  • utilisez des comprimés de chlore pour purifier l’eau du robinet ; ils permettront de tuer la plupart des bactéries et des virus. Filtrez-la ensuite à l’aide d’un filtre portatif spécial pour éliminer certains parasites n’ayant pas été tués par la chlore

Vous pouvez acheter les comprimés de chlore et les filtres chez le droguiste ou un spécialiste des voyages. N’utilisez pas de filtre anticalcaire ménager, de jardin ou de cuisine, ils ne sont pas suffisants.

Vérifiez toujours si l’eau provient de bouteilles, surtout dans les restaurants

Date de validation : 14 Juin 2018
SABE.MIS.18.06.0291j