Les Antilles françaises à quelques battements d’ailes de la Belgique !

Print Email

“Séjour en GUADELOUPE de Dominique et de son mari, du 5/2/2020 au 16/2/2020“

Consulter les recommandations vaccinales pour la Guadeloupe

Jour 1

Embarquement en matinée à Charleroi via une nouvelle compagnie délivrant la Martinique et la Guadeloupe, sans devoir passer par Paris Orly.
Arrivée à Point à Pitre, vers 6 p.m. et récupération d’un véhicule qui nous permettra, à notre rythme, de parcourir pendant 10 superbes journées la perle des Antilles françaises.

Un peu de géographie avant de vous immerger dans les particularités de cette île.

La Guadeloupe est appelée «île papillon», puisqu’ elle constituée de 2 ailes déployées de taille quasi similaire : à l’est GRANDE TERRE et à l’ouest BASSE TERRE.

Aux alentours de ces 2 régions, se trouvent quelques îles plus secrètes aux noms enchanteurs comme les Saintes, Marie-Galante, la Désirade, soit près de 1.628 km² et 402.119 habitants peuplent le pays. La monnaie est l’Euro, sa capitale Pointe à Pitre et le décalage horaire de 5 à 6 heures selon les saisons. Sa population est constituée essentiellement de créoles et des transfuges de la Métropole qui viennent couler des jours heureux dans ce petit paradis.

 

Jour 2

Notre périple commence à LE GOSIER, petite station balnéaire au sud de la GRANDE TERRE, notre point d’attache de notre première semaine en Guadeloupe.
Cette commune de 27.000 habitants tire son nom d’une variété de pélicans appelés par les locaux « gosiers » et est située à peine à une dizaine de km de la capitale.
Les plages sont paradisiaques et nous découvrons par hasard à quelques mètres de nous sur la plage nos premiers iguanes qui ne semblent pas impressionnés du tout par la présence d’humains.

 

Jour 3 et 4

Le 2ème jour nous longeons la côte sud du Gosier vers notre première halte à Saint Anne, où nous découvrons les plus belles plages de l’ île bordées de cocotiers et de sable blanc ainsi que son marché créole aux saveurs de rhum et d’épices.

 

 

Nous pousuivons vers Saint François où nous découvrons le port de pêche, sa marina et ses nombreux petits restaurants à poissons disposés le long de la mer.

L’après-midi nous pousuivons vers la pointe des châteaux qui est la prequ’île qui s’avance le plus dans l’océan atlantique et qui est un site grandiose et sauvage, qui rappelle certains paysages de Bretagne. Le panorama constitué de falaises et d’une mer déchaînée est superbe.
Le 3ème jour, on pousse une pointe vers le nord en s’arrêtant à Le Moule, port non-touristique voué au commerce de la canne à sucre, qui détenait au début du 20ème siècle cinq usines « centrales ».
On poursuit au centre de BASSE TERRE en admirant le célèbre cimetière de Morne-à-l’Eau qui s’étend en amphithéâtre sur une hauteur à l’entrée de la ville.

 

Clou de la journée, on se rend à l’extrême nord de l’île, où nous nous émerveillons sur un site appelé La Porte d’Enfer, soit une sorte de fjord bordé de falaises sur lesquelles se fracassent une mer à nuances d’émeraude et d’azur. Une dizaine de km de là se présente La Grande Vigie qui est le point de vue le plus élevé du nord, situé à 84 m au-dessus de la mer. Le panorama est magnifique sur la succession d’anses enchâssées entre les pointes qui hérissent la côte.

Jour 5

Temps couvert, qui nous décide à nous rendre à Point à Pitre, où nous débutons par la visite du Mémorial ACTe, le Centre caribéen d’expression et de mémoire de la traite et de l’esclavage. L’exposition est un parcours multimédia moderne avec des scénographies spectaculaires et intéressantes … et mérite le détour.
L’après-midi est consacré à la visite des vieux quartiers de la capitale et des maisons typiques coloniales en bois du 19ème siècle équipées de structures métalliques comportant colonnettes et balustrades en ferronnerie.

Jour 6 et 7

On quitte notre hôtel pour nous rendre à notre nouvelle destination en BASSE TERRE. Après 40 minutes de route longeant la côte, nous arrivons à DESHAIES, prononcé « Déhé » par les Créoles. Cette charmante petite ville balnéaire est située au nord-ouest de cette partie de l’île proche d’une des plus belles plages de l’île, Grande-Anse. Cette 1ère soirée, nous dinons dans un superbe resto à poissons, ouassous et accras de morue, colombos de poulets sur la plage de cette charmante station.

 

Le lendemain, nous visitons le renommé Jardin Botanique et Animalier de Deshaies, aménagé sur l’ancienne propiété de Coluche. Un endroit très bien entretenu et une visite à ne manquer à aucuns prix. L’après-midi, farniente sur la plage de Grande-Anse.

Jour 8

Réveil à 5h30 a.m. et destination Trois-Rivières, à l’extrême sud de BASSE-TERRE où nous embarquons pour LES SAINTES, et plus précisément Terre-de-Haut.

Ce petit archipel concentre le meilleur de la Guadeloupe : belles plages, somptueux paysages, fonds marins exceptionnels et le fort Napoléon avec son musée des arts et traditions populaires.

 

Jour 9 et 10

Le premier jour est consacré à parcourir la route de la Traversée qui permet de découvrir la forêt tropicale humide d’ouest en est avec arrêts au Parc des Mamelles et à la cascade aux Ecrevisses .
Le lendemain nous repiquons vers le nord, plus précisément à Sainte Rose où nous visitons le bourg et son marché et embarquons l’après-midi en bâteau avec la découverte du Grand Cul-de-Sac Marin. Cette baie tient un rôle écologique essentiel et est riche en biodiversité : mangroves, îlots déserts, épaves, bancs de sable, formations coralliennes, herbiers, nurseries pour mollusques, poissons, crustacés et oiseaux migrateurs.

SABE.MIS.20.01.0041a